30 août 2015

Poème de baladins, de jardins, d'huis, de tambours et cerceaux dorés, de sous: "les saltimbanques" de Guillaume Apollinaire

Dans la plaine les baladins S'éloignent au long des jardins Devant l'huis des auberges grises Par les villages sans églises...   J'ai souvent imaginé les baladins d'Apollinaire habillés par Picasso, c'est chose faite désormais.  
Posté par marsbd à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :