L'illustration de ce poème prolonge celle de Monstres d'Eugène Guillevic, voilà pourquoi elle se retrouve ici.

 

ogre_car_me_1

 

 

monstre_guillevic_2

ogre_car_me_2